Partagez | 
 

 Les dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roy Sreän
Admin
avatar

essai : trttttt

Messages : 360
Date d'inscription : 28/02/2009
Localisation : Sur terre

Feuille de personnage
Puissance:
65/200  (65/200)
test:
Influence sociale:
41/100  (41/100)

MessageSujet: Les dragons   Jeu 12 Aoû - 17:11





Description
Les dragons comptent parmi les plus anciennes créatures et les plus imposantes connues en Algasia. Un dragon ne cesse en théorie jamais de grandir tout au long de sa vie et certains avancent même que certaines chaînes de montagne seraient en réalité des dragons endormis depuis des temps immémoriaux. Mais intéressons nous plutôt aux dragons éveillés et bien réels. Ces derniers sont en général recouverts d'écailles brillantes que la légende veut aussi dures que du diamant. Leur couleur varie d'un individu à un autre – même si personne n'a encore jamais vu de dragon rose bonbon – de même que certains petits détails comme la présence de pics ou de collerette.
Même si un coup de griffe de leur part suffit à tuer, les dragons sont surtout connus pour être des créatures magiques à part entière, potentiellement plus puissantes que les ombres eux même. Bien qu'affranchi des contraintes de l'ancien langage, un dragon est parfois capable d'utiliser la magie de manière instinctive, ce qui se traduit systématiquement par des variations plus moins importantes de son environnement – l'ambiance glaciale prend alors une toute autre signification.

Ces derniers temps, les dragons liés, contrairement à leurs cousins sauvages, ne sont plus que e pâles reflets de ce qu'ils étaient. Ecailles ternes, affaiblissement, amaigrissement… Autant de manifestations visibles de la magie qui les consume. Le plus spectaculaire est sans doute l'incapacité des dragons condamnés à cracher du feu. Certains affirment qu'ils crachent de la glace mais ce n'est qu'une conséquence de la température de leur souffle, si basse qu'elle fait geler la vapeur d'eau sur son passage.

Histoire

L'histoire veut que les dragons aient été pendant longtemps les seuls êtres doués d'intelligence sur le continent où se situe la république d'Algasia. Avant l'arrivée des Elfes, ils en étaient même les seuls seigneurs et maîtres. Lorsque les Elfes, débarquèrent sur leur terre, les dragons les laissèrent mener leurs affaires en paix, jusqu'au jour tragique où l'un d'entre eux fut tué par un arrogant bipède. Ne comptant pas laisser pareil acte odieux sans punition, les dragons vengèrent leur mort, entrainant les leurs ainsi que les Elfes dans une guerre sanglante et sans merci. En dépit de leur puissance brute, les dragons ne purent prendre d'avantage décisif et virent leur nombre diminuer peu à peu, jusqu'à ce qu'ils soient menacés d'extinction.
Ce fut à cette époque que l'un d'entre eux se lia d'amitié avec un jeune Elfe et prouva aux deux races que toute cette guerre n'était qu'un massacre irraisonné. A la vue de ce spectacle, les plus respectés des dragons conclurent une trêve avec les Elfes. Toutefois, ils savaient que cette paix n'avait que très peu d'espoir de perdurer. De leur propre aveu, les dragons étaient trop prompts à s'enflammer et les Elfes sans doute trop arrogants pour éviter qu'un tel conflit se reproduise.
Ils acceptèrent alors de lier leur sort à celui des Elfes, dans un pacte de sang et de magie. Désormais, chaque dragonne devait consacrer au moins l'un de ses œufs pour qu'il se lie à la personne qu'il aurait choisie.
La guerre était alors encore fraîche dans l'esprit des dragons et le prix fut jugé bien dérisoire pour ne plus jamais subir telle horreur. De plus, les dragonniers firent honneur aux dragons liés et accomplirent maints exploits, dont celui plus qu'apprécié de décimer les letherblaka, seules créatures à pouvoir rivaliser avec les dragons.
Puis vint la chute, et avec elle son nouveau cortège d'horreurs. Les Parjures utilisèrent le lien qui les reliait à leurs dragons pour les dresser contre leur frère et Galbatorix alla même jusqu'à corrompre ce lien pour assouvir sa soif de pouvoir. Les uns après les autres, les dragons, sauvages comme liés furent pourchassés par ceux là même qu'ils avaient accepté de consacrer au pacte qui les unissait aux elfes et aux nains. Ceux qui ne fuirent pas furent massacrés sans la moindre pitié et il fallu attendre plusieurs siècle avant que l'ère de Galbatorix ne prenne fin et que les dragonniers se relèvent enfin. Tout aurait alors pu redevenir comme avant mais si ce fut le cas pour les apparences, il n'en fut pas de même pour les dragons, en particuliers les sauvages.

Ils avaient accepté de donner leurs petits pour une cause sensée leur apporter la paix et voilà que cette même cause avait failli les anéantir une bonne fois pour toute. Les plus radicaux d'entre eux n'allèrent pas jusqu'à prononcer le mot de trahison mais il n'en fut pas moins pensé et pas par quelques individus isolés. Au fil du temps l'idée fit son petit bonhomme de chemin, trouva de nouveaux champs à exploiter, tel que l'unilatéralité du sacrifice consenti par les dragons. Cette rancœur à l'encontre des elfes et de leur alliés resta toutefois silencieuse, nombre de ces dragons réfractaires jugeant qu'il serait plus sage d'attendre un moment plus propice. Et puis, il y avait toujours l'excuse du tyran qui n'était en rien représentatif des dragonniers.
Soit, mais cela ne les empêcha pas par la suite – un peu longue certes mais une suite tout de même – d'infliger de nouvelles pertes aux dragons. Si bon nombre de dragons sauvages surent prendre leurs distances quand éclata le conflit armé entre les pro technologie et les autres, les dragons liés subirent des pertes conséquentes sous les yeux horrifiés de leurs frères sauvages. A nouveau, les dragons s'étaient retrouvés impliqués dans un conflit meurtrier à cause de ce Pacte à sens unique et à nouveau, ils ne firent pas entendre leur voix haut et fort. Il était hors de question pour eux de voir un nouveau conflit entre dragons. Mieux valait convaincre les dragons liés de la situation et de tous les mensonges qui leur avaient été servis. Mieux valait séparer une bonne fois pour tout le destin de leur race de celui des bipèdes.

Dans leurs idées, les dragons sauvages eurent toutefois une chance immense. "Peu après" le départ des dragons d'acier vers les étoiles, certains dragons liés furent foudroyés par un mal qui ne tarda pas à s'étendre à l'ensemble des dragons ayant lié leur vie à celui d'un bipède. S'il fut établi que l'origine de ce mal n'était nulle autre que leur magie qui les consumée, il fut également visible que les dragons sauvages étaient épargnés par ce fléau.
De là à en conclure que le Pacte ancestral en était indirectement la cause, il n'y avait qu'un pas à franchir et la majorité des dragons sauvages le firent sans le moindre état d'âme, avec toutes les conséquences que cela pourrait entrainer…





_________________
"Alors on fait quoi ?
- Pour les Daleks, on vise l'oeil. Pour les santoriens, la nuque. Pour les Vashta neradas, on court..."

DC : Starshade
Revenir en haut Aller en bas
http://algasia.forumactif.com
 

Les dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» Exposition Dragons...
» Dragons VS SW
» Nouvelle partie de Donjon & Dragons 3.5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Algasia :: Au fil du RPG :: Archives :: Races-