Partagez | 
 

 [Histoire] Les Parangons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roy Sreän
Admin
avatar

essai : trttttt

Messages : 360
Date d'inscription : 28/02/2009
Localisation : Sur terre

Feuille de personnage
Puissance:
65/200  (65/200)
test:
Influence sociale:
41/100  (41/100)

MessageSujet: [Histoire] Les Parangons   Lun 28 Sep - 12:59

L'histoire des Parangons débute quelques mois seulement après la fondation de la république d'Algasia – soit tout de même plus de cinq millénaires après la chute de Galbatorix. Leur rôle initial était de régler tous ces petits conflits qui pouvaient empoisonner les relations de voisinage entre honnêtes citoyens et, à l'occasion d'apporter leur concours dans la résolution de petits cambriolages. Mais dieu merci, dès qu'il y avait implication d'un magicien, ils pouvaient fort bien et devaient transmettre l'affaire à un organe plus compétent. En effet, à cette époque, la plupart des Parangons étaient issus des couches les plus modestes de la population, attirés par le solde ou la perspective de faire le ' bien ', à qui l'on remettait les différents insignes de leurs fonctions avant de les lâcher dans la nature…
Les générations de Parangons se succédèrent au fil des siècles, toujours formées sur le sur le tas mais riches des leçons tirées des expériences de leurs aînés. Ils avaient aussi acquis un certain respect auprès de certaines parties de la population et il ne se trouvait pas une soirée sans qu'à travers tout la république d'Algasia l'un d'entre eux ne se voie offrir à boire ou à manger – après, mais aussi pendant le service. De par la confiance bien méritée que leur accordait l'ensemble de la population Algasienne – bien que parfois contrainte et forcée – les Parangons se retrouvèrent en première ligne lors des événements qui allaient changer à jamais la face du monde.

Pourtant lorsque l'iceberg de la révolution commença à émerger, les Parangons ne pressentirent rien de tout et agirent comme ils l'avaient toujours fait : ils se rendirent sur les lieux, effectuèrent leur enquête et rédigèrent un rapport censé être lu par leurs supérieurs – même si il allait sans doute prendre la poussière en compagnie d'autres rapports.


[...] Suite à la plainte de Monsieur Arzahne, habitant Arohp ( petit village à une dizaine de kilomètres à l'Est de Carvahall ), concernant le vacarme assourdissant venant de la maison de son voisin Monsieur Erhaën [...] La source de ce bruit était un étrange assemblage de pièces métalliques désignée par son propriétaire sous le nom de pompe. D'après lui, le problème était du à un encrassage du moteur. Devant notre méconnaissance de tous ces termes, Monsieur Erhaën a procédé au démontage ainsi qu'au remontage de l'objet en question. [...] Après examen de l'engin en fonctionnement, sa non dangerosité a été déterminée et il a été enjoint à Monsieur Erhaën de réparer au plus vite son appareil ainsi que d'offrir à Monsieur Arzahne une partie de l'eau torée par cet engin en guise de dédommagement. [...] Accord approuvé par les deux parties.

9 ème jour d'Efrir
An 1056 A.P.R.A
Capitaine Adrian Fawlk


Ce n'était là qu'un exemple de la manière dont se déroulaient bon nombre d'interventions des Parangons lorsque la cause des problèmes se révélait être l'un de ces mystérieux engins. Ces derniers étaient d'ailleurs de plus en plus nombreux et causaient souvent de vives inquiétudes pour les voisins, peu habitués à ce genre de choses. Avec le recul, on en viendrait à dire que ce fut à cette époque là que les partisans de la technologie s'étaient sentis suffisamment sûrs d'eux même pour exposer en plein jour leurs créations. Mais à cette époque, nul ne sourcilla à leur arrivée et à force d'y être confrontés, bon nombre de Parangons avaient acquis bon nombre de connaissance sur le sujet, quand ils ne s'amusaient pas à bricoler en guise de passe temps...

-~°~-
Pendant les quelques cinquante années qui suivirent, les choses en restèrent là, jusqu'à ce qu'il fut établi que la présence d'un magicien ou même de magie altère grandement le fonctionnement de certaines machines. Rares furent celles qui en virent à exploser mais cette découverte provoqua tout de même en grand émoi. En effet, la magie était devenue chose quasiment omniprésente sur toute la république d'Algasia.
Dès lors, les Parangons eurent affaire à une toute nouvelle sorte de conflits dont ils se seraient fort bien passés. Les querelles entre voisins magiciens et adeptes des machines éclatèrent, les seconds accusant les premiers de faire en sorte que les appareils ne fonctionnent pas. Bien souvent, les Parangons se retrouvèrent à jouer le rôle de tampon entre les deux le temps que des gens plus à même de régler les problèmes impliquant des magiciens arrivent sur place.
Cet arrangement dura à peine quelques mois avant que les Parangons, fiers de leurs connaissances en matière de machine et autre en vinrent à se poser en arbitre impartiaux. Très vite, ils rajoutèrent à leur réputation de gens sympathiques celle de gens qui n'avaient pour la plupart pas peur de s'attirer les foudres de l'un ou l'autre des partis. Après tout, c'était la seule chose dont ils pouvaient se sentir vraiment fiers...

-~°~-
An 1123 A.P.R.A. Cette année là marqua un bouleversement profond dans la société Algasienne et les Parangons ne furent pas épargnés. Peu après de discours enflammé d'un certain Niath - où il dénonçait entre autres la main mise des magiciens sur la société ainsi que leurs magouilles pour empêcher le contre pouvoir de la technologie d'émerger - des attentas eurent lieu dans presque toutes les villes d'Algasia. Très vite, il devint évident que ce n'était pas là les conséquences d'un coup de tête mais bel et bien l'une des étapes d'un plan longuement muri. A travers toute la république et bien au delà de ses frontières, les adeptes des machines furent déclarés comme étant des criminels et leurs créations furent systématiquement détruites.
Commença alors une rébellion à grande échelle et les dirigeants de l'Algasia furent contraints de se tourner vers ceux qui avaient le plus de compétence en la matière, autrement dit les Parangons. Ces derniers furent catapultés du sol jusqu'au sommet de l'échelle avant même d'avoir pu dire ouf tandis que snipers - tel était le nom qu'ils se donnaient - causaient de véritables bain de sang dans les rues.

Fini de tergiverser, il fallait agir, et vite. telle fut l'explication officielle fournie par les autorités lorsque les Parangons ne gardèrent de leur ancienne fonction plus que le nom. Des magiciens, des hommes d'armes expérimentés et même quelques dragonniers prirent leur place et servirent de leurs connaissances et plus encore de la confiance que la population avait en eux pour sévir. Les résultats ne tardèrent pas à tomber, et les arrestations se succédèrent, ainsi que la violence des attentats, comme si les adeptes des machines avaient été acculés.
Puis un beau jour, ces derniers disparurent de la circulation pour - disait-on - mieux préparer leur prochain assaut. Les nouveaux Parangons se reconvertirent alors dans l'espionnage et l'arrestation de criminels hautement dangereux - devinez de qui il s'agissait...

Lorsque finalement les adeptes des machines réapparurent un siècle plus tard, l'organisation d'élite qu'étaient devenus les Parangons se dit prête... Et en fut pour ses frais. Ce qui arriva ne fut pas une suite d'attentats sanglants, mais une guerre. Froide et sans pitié. Meurtrière...
Elle s'acheva brutalement dix années après son commencement lorsque les ennemis tant haïs s'enfuirent vers les étoiles, laissant derrière eux les débris de leur science.
Leur principale raison d'exister étant partie vers d'autres cieux, les Parangons devinrent une force de soutien pour les dragonniers et quand ceux ci furent connurent de graves problèmes, ils prirent leur relève.

De ces évènements, les Parangons sont craints et respectés de par toute la république d'Algasia et l'on raconte qu'ils sont la pire chose qui pourrait tomber sur le dos d'un criminel.
Mais l'histoire a prouvé qu'ils avaient un peu de mal avec la stabilité...
Revenir en haut Aller en bas
http://algasia.forumactif.com
 

[Histoire] Les Parangons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Algasia :: Au fil du RPG :: Archives :: Histoire-