Partagez | 
 

 ~¤ Wynd ¤~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wynd
Aventurier
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 18/03/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Puissance:
20/200  (20/200)
test:
Influence sociale:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: ~¤ Wynd ¤~   Sam 21 Nov - 13:58

" Et là, elle se met à me débiter une histoire totalement impossible. Pis bien dans les règles, tu sais. Les yeux révulsés, les griffes comme des serres...Je me demande comment elle peut faire ça. À mon avis, ça nécessite pas mal d'entrainement.
- Et si c'était vrai ? On raconte qu'elle avait des ancêtres magiciens. Si ça se trouve, c'était une vraie prédiction.
- Ma main à couper que c'était du pipeau. Mon cousin Nath, il est allé la voir, tu sais, et elle lui a dit qu'il vivrait longtemps heureux avec Betty. Résultat, elle le plaquait le lendemain pour filer avec un pilote de vaisseau. Je te dis, c'est que du baratin.

Et pourtant...

¤~¤ Prologue ¤~¤


Une histoire doit bien commencer quelque part, non ? Alors disons que cette conversation surprise dans un bar d'Ardirun est le début de celle que vous allez lire.

Mère Ulma, telle que l'appelait dans le quartier, soupira en déposant le dernier billet sur la table. La recette d'aujourd'hui était bien maigre. Tss, à croire que plus personne ne croyait aux bonnes vieilles prédictions de fortune et de gloire. Des coups frappés à la porte la tirèrent de sa morne réflexion.

" Y a personne," cria t-elle.

Un silence de quelques secondes suivit, le temps habituellement nécessaire pour se demander comment on pouvait obtenir une réponse sans que quelqu'un ne soit là pour la donner, puis les coups reprirent, plus insistants.


" J'arrive," grommela t-elle, sentant que sa journée n'était pas prêt d'être finie.

D'un geste sec, elle rabattit son châle sur ses épaules, réarrangea ses cheveux noirs striés de gris, puis alla ouvrir la porte de son modeste appartement. Dans l'encadrement se trouvait un homme d'une trentaine d'années, peut-être moins. D'un rapide coup d'œil, elle l'évalua, et le classa dans la catégorie "Clients potentiels"...


" C'est pour quoi ?
- Vous êtes bien Mère Ulma, la célèbre voyante ?
- P'têtre bien. Qu'est ce que tu me veux ?
- Je m'appelle Ainsol, Arrhénius Ainsol. j'ai beaucoup entendu parler de vous, et...
- Ça me dit toujours pas ce que tu me veux... dit Ulma, commençant déjà à refermer la porte.
- Je suis écrivain, et j'aimerai écrire en collaboration avec vous. Une histoire inspirée de vos visions." lança rapidement Arrhénius, bloquant la porte du pied.

La pseudo-voyante le regarda un instant, jeta un coup d'œil vers la table du salon où se trouvait toujours la recette du jour, se tourna de nouveau vers l'écrivain...


" Ça rapporte beaucoup, ton truc ?"


Finalement, après moult négociations, Mère Ulma accepta. Son nom figurerait avant celui d'Arrhenius, celui-ci ne prêtant au final sa plume que pour traduire pour les pauvres mortels les visions du futur que les esprits lui envoyaient. Enfin, c'était la version officielle...
L'écrivain et la voyante prévirent de se rencontrer deux fois par semaine, le soir, après que Mère Ulma eut fini son commerce. La première fois, cette dernière regarda d'un œil critique le matériel que sortit de son sac Arrhénius.


" C'est quoi ça ?
- Papier, plume et encre, répondit-il en désignant tour à tour chacun des objets. Enfin, ce n'est pas une vraie plume, mais l'effet est presque le même quand...
- Tu ne te sers pas d'un de ces trucs qui traduisent directement ce qu'on dit ?

Le rouge monta aux joues d'Arrhénius, et il secoua la tête dans un signe de dénégation. Mère Ulma haussa les épaules, s'installa, et commença à raconter le baratin habituel qu'elle sortait à ces clients.

Mais au fur et à mesure que le temps passait, qu'elle apprenait à connaître Arrhénius - il l'invita même quelques soirs au restaurant pour la remercier de sa bonne volonté - elle se mit à lui raconter des faits plus personnels de sa vie, comme lorsque, par exemple, au sortir de certaines séances, elle se sentait étrangement hors d'elle même, comme si quelqu'un prenait le contrôle de son esprit. Dans ces moments là, la plume de l'écrivain courait sur le papier, comme si il avait attendu toute son existence ce moment.



" Ulma ? Youhou, vous êtes là ?"

En rentrant dans l'appartement de la voyante - elle lui en avait laissé les clés - certains signes étaient tellement évidents qu'on pouvait passer à côté, et Arrhénius était de ceux qui les rataient souvent, ces signes-là - l'écrivain eut un mauvais pressentiment. D'habitude, elle l'attendait toujours, ouvrant la porte avant même qu'il n'eut frappé à la porte - " Voyance, mon petit," lui avait-elle répondu quand il l'avait interrogé à ce sujet - mais ce jour-là, elle ne se trouvait même pas dans son salon. Arrhénius hésita quelques secondes, puis se décida à aller là où il n'était jamais allé : la chambre de Mère Ulma. En arrivant à la porte, il entendit des sanglots étouffés. Cette fois-ci, il n'hésita pas, et ouvrit la porte, pour découvrir la voyante allongée sur son lit, la tête plongée dans son oreiller, à pleurer à chaudes larmes.

" Ulma ? Ça va ?"

Cette dernière tourna vers lui un visage baignée de larmes, et secoua la tête. L'écrivain alla s'asseoir sur le lit, à ses côtés. Au bout de quelques instants, Mère Ulma commença à se confier.

" Ça devient de pire en pire. Au début, ce n'était que des cauchemars, de temps en temps, mais là...Je les ai clairement vu...Ce sont les esprits qui me font ça, j'en suis sûre. Ce que je dis à mes clients, ce n'est que ce qu'ils veulent entendre, mais eux, les esprits, ils me parlent dans mon sommeil. Ils veulent me prévenir de quelque chose, et je ne les comprends pas...
- Eux ? Qui sont-ils ?
- Eux ?
- Ceux que vous voyez.
- Oh ! Eux... Lui et elle...
Revenir en haut Aller en bas
Wynd
Aventurier
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 18/03/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Puissance:
20/200  (20/200)
test:
Influence sociale:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: ~¤ Wynd ¤~   Dim 14 Fév - 23:10

Eux


Lui

Identité : Inconnue, connu sous le nom de Wynd, âge inconnu.

Spoiler:
 


Description physique : Lui a le don de passer inaperçu. Toujours enveloppé dans un long manteau noir, une écharpe lui entourant le visage, un chapeau de feutre, noir également, sur la tête, son identité reste un véritable mystère. Seule sa voix grave et mesuré laisse supposer qu'il s'agit d'un homme.

Spoiler:
 


Description morale : Wynd est froid. Que ce ne soit qu'une apparence, ou la réalité, le fait est là. Souvent, ceux qui le rencontre prie pour ne jamais le rencontrer à nouveau. Cela arrive d'ailleurs très rarement. L'homme se montre aussi très discret, rapport à ses activités. Resultat : on en sait très peu sur lui. Ses origines, ses motivations, tout cela est un véritable mystère pour tout le monde, à part peut-être ses employeurs. Et encore...
Seule exception : elle. Avec elle, bien que distant, il fait montre parfois d'une sympathie incongrue, la comprenant sûrement mieux que quiconque. Mieux que lui même, d'ailleurs.




Elle

Identité : Inconnue, connue sous le nom de Thyene Lussian, âge inconnu.

Spoiler:
 


Description physique : Mince, d'une taille moyenne, elle passe inaperçue. Vêtue la plupart du temps dans des couleurs ternes, elle se fond dans la foule. La plupart du temps, elle porte un pantalon de couleur grise, une tunique bleu foncée, dotée d'une seule longue manche qui va jusqu'à recouvrir sa main gauche, un gant remontant jusqu'au dommet du bras droit. Une sacoche l'accompagne toujours.
Quand à son physique proprement dit...des cheveux noirs, coupés en dégradé au niveau du cou, avec deux tresses plus longues, une plume dans l'une, des perles sur l'autre. Un visage en pointe, des lèvres fines, des yeux noirs. Pas vraiment le genre de fille dont on se souvient toute sa vie. En même temps, c'est un peu son but....


Description morale : La morale de quelqu'un qui tue froidement des gens pour de l'argent ? Presque un paradoxe, non ? Et pourtant, si, c'est possible. La preuve...
Ses victimes ? Toujours des criminels, dont la tête est mise à pris par les familles des victimes déçues par la justice. Quelque fois non, mais toujours des menaces pour l'Organisation. À ces dernières, elle réagit comme si c'était sa propre famille qu'elle devait défendre, ce qui est un peu le cas pour elle.
Mais imaginons que vous n'entriez pas dans ces deux catégories. Là, sa réaction est plus dure à prevoir. Soit elle vous apprécie, et vous avez la malchance de faire partie de ses relations, soit elle vous juge ininteressant, et vous n'existez plus pour elle.
Et elle, dans tout ça, où se place t-elle ? Difficile à dire. Peut-être dans la première catégorie. Un peu comme une tueuse qui jure qu'elle se laissera mourir quand il n'y aura plus d'autres criminels. Sauf qu'elle n'a jamais juré ça.



Ce qui fut, qui est et qui pourrait être...



Il l'attendait dans une ruelle sombre de Nialheim, dans un des quartiers les plus mal-famés de la ville. Les honnêtes gens évitaient généralement ce genre d'endroits. Les autres...Les autres, Wynd ne s'en souciait pas. Ici, personne ne le connaissait, et l'inconnu faisait peur. Il leva les yeux vers le ciel, et ne distingua qu'un bref coin de ciel entre les hauts murs des bâtiments. La pollution lumineuse l'empêchait de voir la moindre étoile - à moins qu'il n'y eu des nuages ce soir-là. Mais il n'avait nullement besoin de voir le ballet des astres pour savoir qu'elle était en retard.
Il s'apprêtait à partir, conscient qu'une présence trop prolongée au même endroit allait attirer l'attention, lorsqu'elle arriva. Elle s'arrêta à son niveau, et le fixa. Lui-même la détailla. Comme à chacune de leur rencontre, elle était détendue, mais il sentait en elle une colère refoulée - en même temps qu'une légère odeur d'abricot qui l'accompagnait. Finalement, ce fut elle qui commença :


" Vous ne m'aviez pas dit qu'il vivait dans une forteresse.
- Vous ne me l'avez pas demandé."

Les sourcils de la fille se froncèrent. Il savait qu'elle n'aimait pas les joutes verbales, et ne semblait de plus pas d'humeur à en commencer une.

" Vous l'avez éliminé ?"

Elle hocha la tête. Depuis le début de leur coopération, jamais elle n'avait échoué.

Leur coopération...C'était bien plus que cela, en réalité. Il était son informateur, elle était son exécutrice. C'était comme ça que ça fonctionnait au sein de l'Organisation. Un système bien cloisonné, une hydre à cent têtes. Couper une tête n'affectait pas le reste de la structure. Il en restait tant d'autres. Et l'instance dirigeante savait se montrer prudente. Personne ne connaissait l'identité des entités qui siégeait au Conseil Suprême, celui qui prenait les décisions quant aux contrats les plus importants - assassiner ou pas le président du parlement d'Obscura n'était pas une décision à prendre à la légère.


" Je vois." murmura t-il pour lui-même." Pour l'instant, je n'ai rien d'autre à vous proposer, mais ça ne saurait tarder..."

La fille acquiesça encore, puis le quitta. Wynd leva à nouveau les yeux vers le ciel, avant de quitter les lieux. Toujours aucune étoile.


De ce qui fut pour elle.

De sa fenêtre, Thyene Lussian avait une vue imprenable sur le toit des bâtiments alentour. Son appartement se trouvait au dernier étage d'une tour bâtie dans le "vieux" centre de Nialheim, là où les premiers colons avaient posé le pied sur Obscura. Délaissant le contemplation de la ville, la jeune femme posa le Truc sur la table basse de son salon, et se laissa tomber dans son fauteuil favori, se saisissant au passage d'un verre et d'une bouteille de vin. Le Truc, alors dans son état de repos, c'est à dire sous la forme d'une sphère lisse, se mit alors à briller d'une douce lumière violette, projetant des ombres sur les murs de la pièce. Lussian se servit un verre de vin, et, tout en le dégustant, repensa aux événements de la journée.
Cela faisait plusieurs jours déjà qu'elle peaufinait son plan pour exécuter ***, la cible qu'on lui avait assigné. Puis elle était passée à l'action, n'emportant avec elle que le Truc et un ancien pistolet, chargé d'une balle, amplement suffisant. Grâce à la sphère et ses propres compétences, elle avait réussi à s'introduire dans la forteresse qui servait de lieu de vie à ***. Lorsque les inspecteurs du ministère de la Justice visualiseraient les enregistrements des détecteurs, et passeraient au peigne fin les lieux, la seule preuve qu'elle était passée par là serait le corps de ***. Puis elle avait rejoint son informateur, pour l'avertir du succès de sa mission. Une journée presque banal, en somme.
Et pourtant, quelque chose clochait. La jeune femme n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, mais elle savait que quelque chose clochait. Peut-être l'expression de Wynd lorsqu'il lui avait refilé la mission.
Lorsqu'elle pensa à l'informateur, un fin sourire vint jouer sur ses lèvres. La relation qui existait entre eux était étrange : pas vraiment de l'amitié, mais plutôt un respect mutuel qui leur permettait de travailler ensemble. L'homme, en soi, n'était pas vraiment attachant : froid, moqueur parfois, il n'avait fait preuve d'aucune marque d'affection envers elle depuis qu'elle le connaissait, c'est à dire trois ans, si ce n'est un cadeau qu'il lui avait fait, il y a bien longtemps, pour une occasion qu'elle avait oublié, et qu'elle n'avait jamais ouvert.
Le court de ses pensées la mena à l'Organisation. Grâce à elle, la jeune femme avait acquis les repères et la stabilité dont elle avait besoin. Sans elle, elle ne savait pas vraiment où elle serait aujourd'hui. Ou plutôt, elle le savait trop bien.






Douce était alors la vie...

Spoiler:
 

Amère elle devint...





Paradis Perdu


Autres :


Le Truc - aussi nommé le Bidule innomable


Le Truc - ou Bidule innomable - est un concentré de technologie, dont la fonction reste un peu vague, d'où son nom - ou son abscence de nom.


Trois coups frappés à la porte tirèrent RJ Lienen de son travail.

" Entrez, c'est ouvert !"

À peine eut il fini sa phrase que son visiteur entra, dégoulinant. Un sourire vint illuminé le visage du technicien.

" Sale temps, hein ? J'aimerai pas être dehors."

Sa visiteuse acquiesça silencieusement, son regard parcourant la pièce unique qui servait d'appartement à RJ. Partout, des machines à la pointe de la technologie, qui encombrait l'espace. Puis la fille consentit à ouvrir la bouche.

" J'ai besoin de vos services."
" Pas même pour mes beaux yeux ?"

La fille le regarda, comme si elle ne comprenait pas, puis ses lèvres s'étirèrent en un fin sourire malicieux.

" C'était sous entendu, bien sûr."

Bien sûr. RJ ne se faisait aucune illusion : cloué dans un fauteuil depuis qu'il avait perdu ses deux jambes dans un stupide accident, on ne s'interessait plus à lui que pour ses compétences. Triés sur le volet, ses clients payaient cher leur commande, certes, mais se souciait comme d'une guigne de celui qui l'avait conçu. Thyene Lussian était l'une des rares a venir le voir personnelement lorsqu'elle avait besoin de ses services.

" Qu'est ce que je peux faire pour vous ?"
" Aucune idée...Quelque chose d'utile, de préférence. "
" C'est tout ?"

Lussian acquiesça, puis après l'avoir salué, partit.
Mais déjà, dans l'esprit de RJ, naissait une idée...



" Tadaaaa..."
" Et ?"

Une incompréhension totale se lisait dans le regard de Thyene Lussian. RJ tenait dans ses mains une sphère de vingt centimètres de diamètre, à la surface totalement lisse, le résultat d'un mois de travail acharné.

" Comme vous êtes la garde du corps d'une des plus grandes puissances d'Obscura, j'ai pensé qu'il vous faudrait quelque chose de 'efficace, qui réponde rapidement à vos demandes. Il me reste juste à l'accorder à vos ondes cérébrales, et ce sera fait..." La sphère s'illumina alors d'une douce couleur violette." Et voilà, c'est fini..."

Il la tendit à Lussian, qui la prit avec précaution, toujours perplexe.

" Et qu'est ce que ça fait ?"
" C'est principalement un système défensif, capable d'arrêter la plupart des balles et autres projectiles de petites tailles. Et ça fait aussi lampe de chevet, et...pour le reste, je ne sais pas vraiment. Je l'ai appelé..."

Un grand silence suivit.

" Le Truc ?"


Ainsi vint le nom du Truc, qui était aussi un bidule innomable. Pendant quelque temps, Thyene Lussian chercha à percer toutes ses capacités, jusqu'au jour où la moitié de son appartement fut ravagé...Depuis, elle le garde toujours avec elle.



Dernière édition par Wynd le Mar 17 Aoû - 0:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wynd
Aventurier
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 18/03/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Puissance:
20/200  (20/200)
test:
Influence sociale:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: ~¤ Wynd ¤~   Jeu 25 Fév - 5:35

Finie !!!!
Ou presque -_-'

Voili, voilou Mr. Green

*Prie pour voir, mais ne pas voir aussi, l'hideux tampon s'abattre.*
Revenir en haut Aller en bas
Roy Sreän
Admin
avatar

essai : trttttt

Messages : 360
Date d'inscription : 28/02/2009
Localisation : Sur terre

Feuille de personnage
Puissance:
65/200  (65/200)
test:
Influence sociale:
41/100  (41/100)

MessageSujet: Re: ~¤ Wynd ¤~   Jeu 25 Fév - 15:50

J'ai le sentiment qu'on me floue sur le dernier spoiler Mr. Green

'Fin bref, on pourra bien m'accuser de favoritisme mais puisque je connais plus de bouts de l'histoire que ce qui est tapé là, je valide les deux Mr. Green

Ceci dit, pour les âges, rien qu'une estimation basée sur le physique ce s'rait classe Mr. Green
De même qu'un peu de blabla sur les deux, quitte à mettre leur jeunesse en s'achevant sur un " Et ce jour là tout bascula " ou quelque chose dans ce goût là Mr. Green

Et peut-être étoffer la relation qui existe entre les deux personnages d'un point de vue strictement émotionnel.

T_T Comment ça, il est hideux mon tampon ?

_________________
"Alors on fait quoi ?
- Pour les Daleks, on vise l'oeil. Pour les santoriens, la nuque. Pour les Vashta neradas, on court..."

DC : Starshade
Revenir en haut Aller en bas
http://algasia.forumactif.com
Wynd
Aventurier
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 18/03/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Puissance:
20/200  (20/200)
test:
Influence sociale:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: ~¤ Wynd ¤~   Sam 16 Oct - 23:32

Li-Lan Ainsol


Identité : Li-Lan Ainsol, 20 ans.

Territoire de jeu : Saute-Etoile


Description :

À bord du Saute-Etoile se trouvent des gens tout à fait ordinaires, mais d'autres sont plus farfelus. Li-Lan, elle, joue à l'équilibriste entre les deux.
D'une taille moyenne, elle ne se démarque pas trop des autres femmes à bord du Saute-Etoile. Deux yeux verts, brillants, en amande et légèrement bridée, éclairent un visage pointu, un brin mutin, aux traits doux. Sous son œil gauche, un tatouage : deux traits noirs, suivant la ligne de l'œil, et de part et d'autre, deux points. Sous le droit, un trait, deux points. La signification de ces tatouages : un vrai mystère. Idem pour ceux sur ses bras, un mélange de points bleus et rouges, qui forment de jolis motifs, mais c'est tout. Enfin, autre petite touche d'excentricité : une chevelure bleue électrique, avec des mèches courtes qui partent en tout sens, et d'autres mèches lisses, qui tombent jusqu'à ses épaules.
Niveau vestimentaire, sur le Saute-Etoile, elle fait plutôt simple : un collant noir, une robe courte qui laisse ses épaules nues, doublée d'un poncho, le tout d'un joli vert clair, ainsi qu'une large ceinture et des sandales de cuir noir.
Mentalement, c'est tout autre chose. D'une humeur toujours joyeuse, les rares fois où elle déprime vraiment peuvent être terribles. Li-Lan a aussi une furieuse tendance à n'en faire qu'à sa tête. Prête à tout pour parvenir à ses fins, la jeune femme use de moyens peu conventionnels, et n'hésitera pas à transgresser les règles si elle pense que sa cause est juste. Déjà, le Saute-Etoile a été victime de son caractère…


Histoire :

Li-Lan Ainsol est issue d'une fratrie comptant pas moins de dix frères et sœurs, tous de pères différents – et la même mère d'ailleurs, biologiquement parlant. En effet, le père de Li-Lan a tenu à perpétuer une vieille tradition familiale remontant à une génération, c'est-à-dire que lui et sa femme ont adopté tous leurs enfants. Bien sûr, il pouvait compter sur l'aide de ses frères et sœurs, mais aussi de sa mère et de son père. La grand-mère de Li-Lan l'adorait tout particulièrement. C'est elle qui l'a conseillé sur certains points de sa vie : ses tatouages, à l'âge de treize ans, et plus tard, ses études de biologie. Et enfin, lorsque fut annoncé le départ prochain du Saute-Etoile, c'est cette fameuse grand-mère qui l'a poussa à s'y embarquer – d'autres raisons, plus obscures, poussèrent la jeune femme à s'engager, mais son avis compta beaucoup. C'est ainsi qu'avec pour seul bagage une valise et les mémoires de sa grand-mère, Li-Lan s'engagea à bord du Saute-Etoile en tant que biologiste assistante.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~¤ Wynd ¤~   

Revenir en haut Aller en bas
 

~¤ Wynd ¤~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Algasia :: Espace non identifié :: Trou noir :: Humains-